AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 William C. Silver || Attractive Bomb

Aller en bas 
AuteurMessage
William C. Silver
Spicy Fruit | Unbelievable Man
avatar

Nombre de messages : 198
Age : 36
BiscuitsMood : To be hungry for love
Date d'inscription : 04/03/2008

Feuille de personnage
Love: His Wife
Relationships:

MessageSujet: William C. Silver || Attractive Bomb   Dim 1 Juin - 12:49



William Cameron Silver
27 ans
Marié


# Carte d'Identité :

Nom : Silver
Prénom(s) : William, Cameron
Surnom(s) : Will
Âge : 27 ans
Date de naissance : 17 avril 1981
Lieu de naissance : San Francisco, Californie
Etudes :
Profession : Compositeur

# Questions about everything :

Mon juron préféré en voiture...
"Nom de Dieu !" Vraiment pas une once de politesse dans ses paroles mais Will est assez impulsif et au volant il pourrait être considéré comme le pire des conducteurs, à force d'incendier toutes les personnes qui ne restent pas à leurs places selon lui.
La dernière fois que j'ai trop bu...
La dernière fois remonte à presque un an et il en a un souvenir cuisant. Trompant sa femme, il s'est promit à ne plus se laisser aller à ce genre de comportement typiquement "masculin".
En boucle dans mon iPod...
Non pas ses chansons mais plutôt des compositions diverses telles que celle d'une jeune écossaise répondant au nom d'Amy Macdonald avec sa chanson 'Footballer's Wife' ou encore 'Poison Prince'.
Mon dernier achat...
Ses achats concernent généralement son quotidien en tant que compositeur, passant uniquement chez lui pour se doucher ou dormir. Et ça depuis le départ de sa femme.
Mes envies...
Croiser à nouveau le regard de sa femme comme le jour de leur rencontre dans la pharmacie et lui faire oublier ses derniers mois au fond de leur lit !
Dans la série ‘Gossip Girl’ je m’identifie à...1) Blair Waldorf 2) Serena Van Der Woodsen 3) Nathaniel Archibald 4) Chuck Bass 5) Dan Humphrey 6) Jenny Humphrey 7) Catherine Beaton...
Un mélange de Nate pour son manque d'optimisme et à Dan pour ses attitudes et remarque parfois surprenantes.
Ma phrase fétiche...
Aimer ce n'est pas se regarder l'un l'autre, c'est regarder ensemble dans la même direction (DE SAINT-EXUPERY Antoine)
La partie du corps que j’aime chez mon autre...
S'il ne devait cité qu'une seul partie, il lui serait bien difficile de choisir. Sa femme étant un ancien mannequin n'a rien à envier aux autres femmes. Mais il a une préférence pour ce regard azur, son sourire et enfin ses longs doigts fins qu'il adorait sentir dans ses cheveux.
A mon dîner idéal, je réunirais...
Sa femme pour un dîner en tête à tête plein de romantisme et Wentworth Miller pour sa femme qui selon ses termes le trouve "affreusement sexy".
Je tuerais pour...
La femme de sa vie, Rose et pour quiconque qui oserait s'approprier sa musique sans son autorisation.
J'y passerais des heures...
peu importe l'endroit tant qu'il y est seul avec sa femme dans ses bras ; et en studio à composer et écrire.

_________________

BY SYDNEY & FIZWIZBIZ


Dernière édition par William C. Silver le Sam 20 Sep - 19:05, édité 22 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William C. Silver
Spicy Fruit | Unbelievable Man
avatar

Nombre de messages : 198
Age : 36
BiscuitsMood : To be hungry for love
Date d'inscription : 04/03/2008

Feuille de personnage
Love: His Wife
Relationships:

MessageSujet: Re: William C. Silver || Attractive Bomb   Dim 1 Juin - 12:50

# Histoire :

When I was a kid…



    Enfant unique, Will avait tout pour lui. Une mère aimante et un père qui gagnait bien sa vie. Cependant au-delà de ça, Will ressentait un manque. Il ne voyait que très peu son père, par conséquent il ne le connaissait pas bien. Quand à sa mère, bien qu’elle lui apportait toute cette affection maternelle, il comprit très vite qu’elle n’était pas heureuse. Il avait dix ans lorsqu’il se retrouva sur un banc du poste de police. Recroquevillé sur lui-même, il attendait qu’on vienne le chercher. Sa mère était à l’hôpital mais il n’en savait pas plus. Les policiers ne voulaient rien lui dire.

    - Tu es William Silver ? demanda un homme en costume.

    - C’est ce qui est marqué sur mes papiers ! répliqua le jeune garçon, sous l’œil surprit du flic. Comment va ma mère ?

    - Viens avec moi… fit alors le flic, mal à l’aise, à l’idée de devoir annoncé au gamin que dorénavant il ne pourrait plus revoir sa mère.

    - Elle est morte c’est ça ?! reprit Will, soudainement. Vous pouvez me le dire, je ne suis plus un gamin-

    - Ne dis pas de bêtise. Ta mère est vivante… mais son état est très grave. Parle moi plutôt de ton père-

    - Il est à l’étranger… j’ai essayé de l’appeler mais il ne décroche pas.

    - D’accord, on va essayer de le contac-

    - Je veux voir ma mère-

    - Je suis désolé mais c’est impossible-

    - Quoi ?! Vous me dites qu’elle est vivante mais que je ne peux pas la voir ?! Qu’est ce que vous ne me dites pas ?! cria-t-il au milieu du commissariat. Si vous ne voulez pas que je la vois, j’irais par mes propres moyens ! Explosa-t-il avant de se détourner du flic et de partir en courant malgré l’effervescence des hommes en uniforme.



A new life... alone



    - Tu ne peux pas décider de quitter l’école sans mon accord-

    - J’en ai rien à faire de toi ou de ce que tu penses bon pour moi ! Je n’irais pas à New York ! Et encore moins dans cette école de riche, tu m’entends ?! je reste à San Francisco !

    - Tu es mineur et tu n’as aucun pouvoir de décision-

    - Ah parce que pendant les dix premières années de ma vie, j’ai existé pour toi ?! tu étais ou quand maman est morte ?! hein, vas-y dis moi ! moi j’étais près d’elle ou elle était relié à des tas de machines ! tu n’as jamais aimé maman et moi encore moins ! alors ne viens pas me faire la morale sur ce qu’on appelle « les devoirs conjugaux et familiaux ». Tu n’es plus mon père depuis bien longtemps-

    - William arrête, tout de suite-

    - Que j’arrête ?! ricana l’adolescent de presque dix huit ans. J’en ai rien à faire de toi et de ton fric, sans parler de ma belle mère ! Je me tire !

    - Tu ne quitteras pas cette maison-

    - T’as le droit de rêver. Mon sac est fait depuis des semaines mais tu n’étais pas là pour t’apercevoir de ce détail. Si je suis resté, c’est uniquement parce que maman aurait voulu mon bonheur. Mais mon bonheur se résume à me trouver très loin de toi. Adieu !

    Sans même un regard en arrière, il fit demi-tour pour prendre son sac posé en bas des escaliers. Jetant ses clés sur la tablette de l’entrée, il claqua la porte son sac sur l’épaule avec l’intention de ne jamais remettre les pieds dans cette maison. Toutefois, il ne faut jamais dire jamais.




An embarrassing moment



    - Faites en bon usage, monsieur… fit la pharmacienne avec un clin d’œil en poussant la boite posée devant lui.

    Quel idée lui avait il traversé l’esprit ? Pourquoi il était venu dans cette pharmacie bondée ! Quel triple idiot il était ! Fermant les yeux, il secoua la tête, s’invectivant de les mots qu’il connaissait. Mais se fut en se retournant qu’il fit tombé ladite boite par terre. Malheur ! il était en plus d’une incroyable maladresse. S’apprêtant à se baisser pour ramasser sa boite. Il vit une jeune femme lui tendre son cadeau et qui esquissait un sourire en coin.

    - Je crois que c’est à vous… fit la toute jeune blonde face à lui, dont le regard le troubla qui lui tendait sa boite de préservatifs.

    - Merci… parvint il enfin à souffler après quelques secondes de silence. Merci mademoiselle… répéta-t-il, pourtant incapable de la lâcher des yeux.

    Dans sa vie, il n’y avait pas grande place pour ce genre de moments. Un sourire ou une parole échangé qui lui faisait éprouver de nouveau sentiments. Sa vie était plutôt simple malgré que depuis déjà plusieurs mois, il soit un homme sollicité de par son travail.
    En sortant finalement de la pharmacie où il avait rangé ses préservatifs dans la poche de sa veste, il resta sur le trottoir à attendre. Attendre quoi ? Lorsqu’il entendit le tintement de la porte du lieu qu’il venait de quitter, il se retourna et de nouveau, il croisa le regard azur de cette jeune femme.

    - Je crois qu’il n’existe aucun moment plus embarrassant que celui que je viens de vivre. Je peux vous inviter à boire un verre, mademoiselle ? fit il avec ce sourire si irrésistible qu’il n’était que très rarement possible de lui refuser quelque chose.





Memories



    Assis dans l’un des canapés du studio, sa guitare à la main il passa en revue plusieurs feuilles où des annotations avaient été apportés à des partitions et d’autres à des textes. Il travaillait depuis des semaines d’arrache pied. Il ne sortait que très peu et les autres membres du groupe lui disait qu’il devrait s’amuser un peu. Toutefois, il ne voulait pas s’amuser au même sens que ses amis. Il voulait s’amuser avec une seule personne. La personne qui le fuit depuis déjà plus de trois mois. Ecartant des papiers, il tomba sur le roman photo de la tournée. L’œuvre qu’avait entièrement réalisé Rosemary en le suivant sur leur tournée. Ses doigts vinrent frôler la couverture et la douleur incessante de leur séparation le terrassa, puis une foule d’image se mirent à déferler dans son esprit.

    .*.*.*.*.flashback.*.*.*.*.

    Quelques minutes avant l’entrée sur scène, le reste du groupe avait commencé à rejoindre les couloirs menant à la scène. Sauf lui, il était toujours le dernier. Toujours le plus stressé et toujours le plus angoissé à l’idée de foirer. Mais elle était là. Rosemary était près de lui et ça lui suffisait car en sa présence, tout se passerait bien. A travers le miroir, il la vit se rapprocher et il se laissa alors tomber sur le fauteuil. Il ferma les yeux et les mains de la jeune femme ne tardèrent pas à se poser sur ses épaules, tout en essayant de le détendre.

    - Tu sais quoi ? Souffla-t-elle à son oreille. Après ce soir, on s’octroiera quelques jours juste pour toi et moi…

    - Cette idée est plus qu’alléchante chérie-

    - Sache que je compte bien profiter de ses quelques jours pour aider mon sexy petit mari à se détendre ! sourit elle en venant se glisser à califourchon sur ses hanches.

    Rouvrant les yeux, il posa ses mains sur les cuisses de sa femme, sans la quitter des yeux. Si au premier abord, Rosemary semblait distante, il n’en était rien de la femme qui partageait sa vie. Elle était toute sa vie mais il oubliait un peu trop souvent de lui dire.

    - C’est un programme qui me plait particulièrement… d’autant plus, si j’ai le droit de vous déshabiller Madame Silver ! Sourit-il avant de capturer intensément ses lèvres.

    Entre eux, il n’en fallait pas plus. Un baiser et un feu les consumait sur place. Il n’était pas rare de les voir dans les bras l’un de l’autre ou de s’adresser des regards enflammés même des années après leur première rencontre. Leur relation était des plus passionnelles et sensuelles.

    .*.*.*.*flashback.*.*.*.*


    C’était eux, deux âmes qui s’était trouvé un matin dans une pharmacie et qui ne se quittaient plus. Toutefois, c’était avant qu’il commette l’irréparable en la trompant lors d’une soirée un peu trop arrosé. Depuis ce jour, plus rien n’était pareil. Et il le regrettait mais Rosemary ne voulait rien entendre de ses excuses, bien qu’il était prêt à faire des efforts. Il dût se résoudre au besoin de la voir s’éloigner de lui, ce qui était encore une terrible souffrance pour lui. Car même s’il avait commis cette erreur, Rose restait la femme de sa vie, il ne comptait pas rester les bras croiser le jour où il la reverrait. Peut être même irait il à son encontre, si elle décidait de rester en Europe.




# Relations :


BY SUPERCHIC2005
Rosemary Harlow
Feat Ashlee Simpson
Sa femme depuis déjà trois ans. Mannequin puis devenue photographe, elle est celle qui a suivit son mari en tournée avant de faire éditer le roman photo qu'elle avait réalisé sur le groupe de Will. Ils sont séparé depuis neuf mois, après qu'elle ait réalisé qu'il l'avait trompé. Elle est actuellement en Europe.

More things about your person :



    -





Fille / garçon :

Vous avez connu Biscuit Blues, comment ? : C'était une question ?!
Quelque chose à ajouter : Went is thud ! xD
Avatar : Wentworth Miller

_________________

BY SYDNEY & FIZWIZBIZ


Dernière édition par William C. Silver le Ven 19 Sep - 22:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosemary Brynn
Red hair. l She & he
avatar

Nombre de messages : 75
Age : 30
Where : in Wenty's bed
BiscuitsMood : blessed >
Date d'inscription : 25/02/2008

Feuille de personnage
Love: Sidney hi hi >
Relationships:

MessageSujet: Re: William C. Silver || Attractive Bomb   Jeu 18 Sep - 18:23

Ta femme est très satisfaite (sous tous les plans) Arrow
Bienveeeenue I love you

_________________

by © queenie & be_yourself_at
She must rinse this all away
she can't hold him this way
she must rinse this all away
she can't love him this way

by © Vanessa Carlton_Rinse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sweetofblair.livejournal.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: William C. Silver || Attractive Bomb   

Revenir en haut Aller en bas
 
William C. Silver || Attractive Bomb
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» NRP German Silver metal neck squareneck Tricone
» Questions sur le Silver Star
» Samsung SGH D500 Silver (Rarissime) Et Black aussi
» William Alwyn (1905-1985)
» William Russo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Before The Game :: Biscuits Présentations :: Biscuits Validés-
Sauter vers: